Van Gogh, un artiste maudit malgré lui ?

 

Et si le génial Vincent Van Gogh, loin du cliché qui fait de lui un pauvre hère indigent, avait été en réalité un artiste érudit et travailleur, et constitué avec son frère Théo un duo de brillants  entrepreneurs ? Et s'il avait en réalité, malgré la légende, connut le succès de son vivant ? Que savons nous aujourd'hui de ses troubles psychiques ? La supposée animosité généralisée des Arlésiens pour le Hollandais était-elle réelle ? S'est-il vraiment suicidé à Auvers-sur-Oise en juillet 1890 ? 

Autant de questions intrigantes qui méritent d'être posées à la lumière des recherches récentes conduites sur sa vie et son oeuvre.

 

Cette nouvelle conférence du cycle « Secrets et mystères de l'art » donnée pour Dijon l'Hebdo par Pïerre Pertus le lundi 29 janvier, à 18 h 30, dans l'amphithéâtre de Sciences-Po, sera d'abord l'occasion de reparcourir une œuvre dont Jean Leymarie écrivait « qu'elle parle à chacun d'entre nous le langage silencieux de la lumière et de la fraternité ».

 

Lundi 29 janvier à 18 h 30. Amphithéâtre de Sciences -Po. 14 Avenue Victor Hugo – Dijon.

(accueil à partir de 18 heures - conférence suivie d'un pot amical)

 

Règlement sur place: 5 euros

Réservation au 06 72 65 31 05 ou contact@dijonlhebdo.fr